Horton plains, le Sri Lanka sauvage

0

Il est inconcevable pour toute personne souhaitant découvrir le Sri-Lanka, et notamment les villes de Nuwara Eliya et d’Haputale, de ne pas faire un détour par le parc d’Horton Plains, un des endroits les plus majestueux du pays.

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le mois de juillet 2010, le parc national d’Horton Plains est situé dans la région des hauts-plateaux du pays à plus de 2 000 mètres d’altitude. Le climat y est généralement assez brumeux, il est donc préférable de s’y rendre très tôt le matin : les paysages sont d’autant plus lumineux et surprenants à ce moment-là.

Quelles sont les particularités de cet endroit? Quels sont les sites à ne pas rater?

Horton Plains-Nuwara Eliya

Les plus courageux pourront tenter l’ascension des deux montagnes les plus hautes du pays à savoir le mont Kirigalpotta qui culmine à 2 395 mètres d’altitude ou encore le mont Totapola (2 359 mètres).Ceux qui ne souhaitent pas se lancer dans cette grande aventure pourront toutefois s’adonner à la randonnée, en effectuant un parcours d’environ 10 kilomètres, prévu spécialement pour découvrir les sites majeurs du parc tels que le Little World’s end ou bien encore le célèbre World’s end et ses sublimes chutes d’eaux.

Lors de votre promenade, vous remarquerez que le parc Horton Plains bénéficie d’une faune et d’une flore tout à fait impressionnantes ; c’est d’ailleurs cela qui a contribué à son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. La biodiversité qu’on trouve dans le parc est harmonieuse dans sa diversité; on y trouve des paysages extrêmement variés, allant des montagnes aux plaines, et des marécages aux forêts. C’est un véritable spectacle pour les yeux et les appareils photos!

1

Parmi les espèces d’oiseaux à admirer, certaines espèces sont présentes uniquement au Sri Lanka, notamment l’Urocissa Ornata, le pigeon de Ceylan ou le Zosterops Ceylonensis. Vous pourrez aussi en observer d’autres comme le coq de Lafayette, le faucon pèlerin ou l’aigle montagnard.

Vous serez également ravis de pouvoir observer de nombreux animaux sauvages vivant dans ce parc. Parmi eux, le cerf sambar, dont on trouve de nombreux spécimens dans le domaine, le macaque à toque, l’écureuil géant de Ceylan ou la panthère du Sri-Lanka pouvant atteindre deux mètres de long. Enfin, côté reptiles, de nombreuses espèces (plus d’une dizaine) peuplent le domaine. Parmi elles, les calotes, le rat serpent ainsi qu’un grand nombre d’amphibiens.

Équipez-vous donc de bonnes chaussures de marche et d’un sac à dos, puis à vous l’aventure!

Petit conseil: évitez la période allant d’avril à septembre afin d’échapper à la saison des pluies.

En savoir plus : les actualités de Nomade Aventure sur l’Echo Touristique.